TPS/PS

2016/2017
Florie Réjasse

PS/MS

2016/2017
Cathy Casiot
Sylvie Lajus-Cossou

GS

2016/2017
Sylvie Lajus-Cossou
Cécile Lescudé

Visites

 150569 visiteurs

 1 visiteur en ligne

[Escotar]

 

Diluns lo 26 de seteme de 2016, qu’anèm tau casau a Assat dab lo bus. Aqueth casau que s’apèra : « lo conservatòri deus legumes ancians deu Bearn ». Au debut, Hubèrt que’ns presentè los comuns secs. Ne i a pas aiga, que i a arressèc tà hicar apres estar passat aus comuns.

Jacques que’ns demandè de cercar huelhas sus los arbos. Que i avè pomèrs, cerisèrs, averanhèrs, un higuèr, esquilhotèrs…

Ua dama que’ns presentè la marlèra dab tot çò que i avè : peishs deus petitons, cabòç de sapo, cabòç de graulha, escargòlhs d’aiga, ua pèth de damisèla, limacs.

Qu’avem vist la maison de Leon l’ariçon. L’ariçon que sorteish la nueit per’mor qu’ei calme.

Pascale que’ns presentè lo casau de l’abelha. Que i avè plantas a sentir com la tanasida e causas a tocar com un cogom deus petitons, bardana, ua cogorda pomarina, palhatge, aiga, patata, ua planta qui s’apèra « aurelha de lapin ».

A l’entrada deu casau, que i a un arbo de calhaus tà har ua sopa de calhaus.

A la visita deu casau, que vedom tomatas, cujas, mongetas. Las mongetas que possan a l’entorn d’un baston o d’un pè de milhòc. Que vedom pès de caulets-flors, amarants cap d’elefant, artichauts e un vielh vira-só qui sembla a ua docha.

Tà tribalhar la tèrra, que podem utilizar :

  • lo palagrip tà har respirar la tèrra. Ne cau pas arrevirar la tèrra tà non pas tuar los talòs.
  • la horca d’esmiutar tà copar los blòcs de tèrra en tròç.
  • l’arrasteron tà alisar.

Que vedom un ostau taus insèctes. Las abelhas, las vòlamarias, los bordons que pòden anar hens un trauc e quan s’installan, que barran lo trauc dab tèrra.

Que picniquèm e que hasom ua fòto dab la classa mairau bilingua de Bòrdas.

A la fin, que cerquèm los legumes e los fruts de las cartas d’un jòc de sèt familhas.

Hubèrt que’ns balhè dus « chouchous » qui s’apèran tanben « christophines » o « chayottes ». Dens la classa, que mingèm un chouchou e que balhèm l’aute a la classa de PS-MS bilingua.

Hubèrt que’ns balhè tanben plantas : cebòla, fenolh, ceba rocambòla, santonica, sarrion, sàuvia qui s’apèra tanben l’herbe de tot mau e verbea. Que plantèm quate plantas dens lo noste casau de l’escòla e que balhèm las autas a la classa de PS-MS bilingua.

photos ici : 

https://goo.gl/photos/syJCgk2YwMpNtxZXA

Lundi 26 septembre 2016, nous sommes allés au jardin à Assat en bus. Ce jardin s’appelle : « le conservatoire des légumes anciens du Béarn ». Au début, Hubert nous a présenté les toilettes sèches. Il n’y a pas d’eau, il y a de la sciure à mettre après être passé aux toilettes.

Jacques nous a demandé de chercher des feuilles sur les arbres. Il y avait des pommiers, des cerisiers, des noisetiers, un figuier, des noyers…

Une dame nous a présenté la mare avec tout ce qu’il y avait : des tout petits poissons, des têtards de crapaud, des têtards de grenouille, des escargots d’eau, une peau de libellule, des limaces.

Nous avons vu la maison de Léon le hérisson. Le hérisson sort la nuit parce que c’est calme.

Pascale nous a présenté le jardin de l’abeille. Il y avait des plantes à sentir comme la tanaisie et des choses à toucher comme un concombre très petit, de la bardane, une courge pomarine, du paillage, de l’eau, une pomme de terre, une plante qui s’appelle « oreille de lapin ».

A l’entrée du jardin, il y a un arbre aux cailloux pour faire une soupe aux cailloux.

A la visite du jardin, nous avons vu des tomates, des citrouilles, des haricots. Les haricots poussent autour d’un bâton ou d’un pied de maïs. Nous avons vu des pieds de choux-fleurs, des amarantes « tête d’éléphant », des artichauts et un vieux tournesol qui ressemble à une douche.

Pour travailler la terre, on peut utiliser :

  • la bêche pour faire respirer la terre. Il ne faut pas retourner la terre pour ne pas tuer les vers de terre.
  • La fourche à croc pour couper les blocs de terre en morceaux.
  • Le râteau pour affiner.

Nous avons vu un hôtel à insectes. Les abeilles, les coccinelles, les bourdons peuvent aller dans un trou et quand ils s’installent, ils ferment le trou avec de la terre.

Nous avons pique-niqué et nous avons pris une photo avec la classe maternelle bilingue de Bordes.

A la fin, nous avons cherché les légumes et les fruits des cartes d’un jeu de sept familles.

Hubert nous a donné deux « chouchous » qui s’appellent aussi « christophines » ou « chayottes ». Dans la classe, nous avons mangé un chouchou et nous avons donné l’autre à la classe de PS-MS bilingue.

Hubert nous a aussi donné des plantes : de la ciboule, du fenouil, un oignon rocambole, de la santoline, de la sarriette, de la sauge officinale et de la verveine. Nous avons planté quatre plantes dans notre jardin de l’école et nous avons donné les autres à la classe de PS-MS bilingue.

 

 


Date de création : 06/10/2016 ¤ 14:00
Dernière modification : 16/12/2016 ¤ 18:37
Page lue 293 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Quin ei la meteò ?